Confrontée à des projets de construction mal adaptés au contexte bâti local, la commune de Saint-Antoine a sollicité le CAUE du Doubs afin de s’appuyer sur un document lui permettant de produire une réponse adaptée et argumentée lors des demandes d’autorisation d’urbanisme.
Saint-Antoine disposant actuellement d’une carte communale (et donc règlementairement soumise au Règlement National de l’Urbanisme), elle a très peu de marge de manœuvre lui permettant de préserver ou d’encadrer l’évolution des constructions patrimoniales ou la production de constructions neuves.
En 2019, l’étude réalisée par le CAUE répertorie les constructions les plus emblématiques du territoire communal pour :
• disposer d’une connaissance du patrimoine local,
• faciliter la prise de décision et mieux justifier les avis rendus lors de l’instruction des autorisations d’urbanisme,
• guider les futurs pétitionnaires dans leurs travaux de construction, de rénovation ou d’extension.