Les étudiants en DN MADe 1 & 2 sont invités à suivre la trace de la célèbre femme de lettres aux Montboucons, au sein d’un workshop animé par Fanny Cassani, paysagiste concepteur, et Etienne Chauvin, architecte conseiller au CAUE 25.

Dans le cadre du projet artistique et culturel « Architecture et Patrimoine : regards de lycéens et apprentis » financé par la Région Bourgogne – Franche-Comté et coordonné par le Caue 25, les étudiants en design d’espace ont le privilège d’œuvrer dans l’ancienne propriété de Colette. Depuis la tour du Lycée Ledoux, la maison dans laquelle l’auteure s’est réfugiée dans les années 1900 pour écrire ses premiers romans, loin des mondanités parisiennes, se dévoile déjà à travers les grands arbres du parc.

Après une présentation de leurs métiers respectifs, Fanny Cassani et Etienne Chauvin ont initié les étudiants à la lecture de paysage. De manière théorique d’abord, en cherchant à définir cette notion. Puis de façon pratique, en cheminant du lycée jusqu’à la propriété de Colette, et en arpentant le parc enchanteur dans lequel se niche la « vieille maison à un étage, chaude l’hiver et fraîche l’été », ainsi que la décrit la créatrice des romans à succès, les Claudine, dans La retraite sentimentale.

Le temps passé par les étudiants à appréhender ce refuge « perché sur l’épaule ronde d’une petite colline crépue de chênes bas », à sentir et ressentir le paysage en activant les cinq sens, donnera lieu à la réalisation de cartes sensibles.

C’est la première étape d’un projet au long cours, qui consistera à révéler le génie du lieu…

Equipe pédagogique : France Szwaja, Isabelle Bralet, Alexandre Salomon, Tony Blanchet.